Pour ou contre les animations ? Je vote 10 fois POUR et je te dis pourquoi !

Un repas de mariage, c’est long ! S’il est prévu le soir, il peut démarrer à 19 ou 20h et se terminer à 1h du matin. On enchaîne entrée, plat, dessert…Sans compter que beaucoup de mariés réservent la fiesta pour la fin. En bref, entre le moment où tu poses le pied dans la salle et celui où tu finis sur la piste de danse, il s’écoule 5 à 6h ! Ce temps-là, les invités le passent à manger, à patienter entre deux plats, à papoter…enfin, quand ils ont quelque chose à raconter à leur voisin ! Il ne faut pas oublier que les tablées ne sont pas toujours composées de connaissances ou d’amitiés de longue durée.

Ton objectif : créer une cohésion, faire en sorte que tout le monde passe un bon moment (dont toi et ta moitié !), que personne ne trouve le temps long et que les éléments s’enchaînent naturellement sans temps mort.

Combien d’animations et comment les articuler ?

Mes conseils : prévoir 2 animations, une entre chaque plat !  La première peut avoir lieu dès l’installation des invités dans la salle, juste avant d’entamer le dîner – durée de 20 minutes -. Cela va permettre de délier les langues et d’insuffler un élan positif pour la suite. Elle aura le don de mettre tes invités en appétit !

La 2nde animation peut avoir lieu avant le plat principal – même durée que la précédente – .

Ensuite, place aux surprises (diaporamas…) juste avant la pièce montée et l’ouverture de bal par exemple.

En complément, tu peux choisir de mettre des activités en libre service au fond de la salle. L’avantage : les invités pourront choisir de les faire (ou non) à n’importe quel moment de la soirée. Je pense à un appareil photo avec des accessoires. Pourquoi ne pas mettre à disposition des illustrations humoristiques représentant ton couple et pour lesquelles les invités devront compléter les bulles de conversation ? Mais attention, ces activités ne visent pas à remplacer les animations car elles ne réuniront pas tout le monde au même moment.

Quelles animations choisir ?

Certaines animations te semblent vues et revues ? Je te répondrais sans hésitation : peu importe !

L’important, c’est de mesurer l’ambiance voulue et de choisir les animations par rapport aux personnalités qui composeront la salle.

Si tu dois sélectionner des participants, évite de choisir une personne timide qui se sentirait mal à l’aise. Fais participer des gens de tous horizons : amis, collègues, famille, jeunes et moins jeunes mais surtout des personnes qui joueront le jeu et qui apporteront une touche de fun.

Si tu choisis une animation qui risque de déraper (invités qui finissent en slip et j’en passe), évite de désigner mamy Jeanne pour qu’elle y participe. Etre spectatrice pourra l’amuser mais se retrouver au coeur de l’action pourrait la traumatiser 🙂 .

Je pense que 2 types d’animations peuvent se faire. L’une soft où les invités restent assis et participent de leur table -je pense notamment au jeu « Il » et « Elle »-, l’autre plus physique où des équipes sont sélectionnées pour courir un peu partout -« Chaises musicales » ou « jeu des 12 mois ». Le but est de faire participer tout le monde à des degrés différents. Il y aura ceux qui seront désignés pour venir s’afficher devant les autres puis il y aura le reste de l’assemblée qui sera libre de se manifester ou pas (lever la main pour répondre à une question, tendre un objet à un participant…).

En tant que mariée, libre à toi de faire l’arbitre, de regarder les autres gesticuler  ou bien de choisir une animation à laquelle tu participeras pleinement avec ton conjoint (avec une robe de mariée, pas évident de courir). C’est comme tu le sens. Pense tout de même à te reposer en laissant les autres mener la danse, histoire de décompresser et de profiter.

Voici la liste des animations que j’ai sélectionnées. Pour moi, elles doivent toutes être reliées aux mariés à un moment ou à un autre.

  • « Lui » et « Elle » : les mariés sont au coeur de l’attention. L’animateur demande aux invités de poser des questions fermées sur ton couple comme « Qui est le plus jaloux de vous deux ? ». Le marié répond « elle » ou « moi », la mariée « lui » ou « moi ». Le jeu vise à obtenir des réponses communes pour savoir si les mariés se connaissent bien.

Je pense également à une variante -que j’invente à l’instant- : pourquoi ne pas inverser les rôles, prévoir des questions pour les invités ? Tu sauras ainsi qui connaît le mieux ton couple ! Fais 2 équipes et mets-les dos à dos. Pose-leur une question comme : « selon vous, lequel de nous deux vide le plus le frigo ? »  Chaque équipe se consulte en silence en pointant du doigt une petite étiquette « lui », « elle », « aucun » ou « les 2 ». Ensuite, chaque groupe  brandit un panneau avec la réponse choisie. Les mariés tranchent. Pour les perdants, il est possible de reprendre une question à laquelle ils ont mal répondu pour leur donner un gage. Par exemple, ils devront vous inviter au restaurant.

  •  « Le jeu des 12 mois » : environ 12 participants sont sélectionnés. Ils sont invités à aller chercher des objets/des gens dans la salle et à se rasseoir le plus vite possible. Une chaise est supprimée à chaque tour. L’invité le moins rapide se retrouve sans chaise et est éliminé. Chaque perdant doit offrir quelque chose aux mariés. Par exemple : X devra les inviter chez lui au mois de février. Ce que j’aime dans ce jeu, c’est l’ambiance de feu qu’il peut instaurer et le fait que l’on puisse te faire participer sans te solliciter. Par exemple, on peut demander aux mariés de s’embrasser. Les participants doivent emprunter un téléphone et les prendre en photo avant de se rasseoir.     Je garde en mémoire le jour où un collègue nous a acheté un sapin gigantesque pour Noël… afin d’honorer son gage !
  • « Les chaises musicales » :  Il s’agit d’une variante du jeu des 12 mois. Le DJ met de la musique. A l’arrêt de celle-ci, les joueurs s’asseyent. Celui qui reste debout est éliminé.
  • « 3 petits chats » : Au sein de 2 équipes, chaque joueur pioche un mot. Il a quelques secondes pour chanter le morceau d’une chanson connue contenant ce mot.
  • « Le blind test » : Le DJ passe des musiques. Il faut en deviner le titre.
  • « La patate chaude » : Les joueurs se renvoient un objet qu’ils doivent garder le moins longtemps possible. Au signal, celui qui le possède encore doit accomplir un gage.

Si tu souhaites marquer le coup, invite tes convives à l’extérieur de la salle de réception. Allumez des lanternes et lâchez-les dans la nuit. Effet assuré !