La compatibilité amoureuse basée sur des études psychologiques, tu y crois, toi ?

Le débat est ouvert !

 

Au vu du titre de mon article, on pense tout de suite à l’émission « Mariés au premier regard » qui divise les opinions. On nous présente le grand Amour comme le résultat de recoupements statistiques. Notre logique et nos valeurs sont bousculées. Fini le hasard des rencontres ! Place au prévisible basé sur des pourcentages.                              L’émission te fait passer des tests psychologiques poussés afin de trouver le profil amoureux qui matche le mieux avec toi. Tu y crois, toi ? Lorsqu’un taux de compatibilité intéressant est décelé, les candidats sont prévenus et on programme leur mariage sans qu’aucun des deux ne se soit vu avant le jour J. Risqué. En gros, on marie deux inconnus qui se découvrent pour la première fois à la mairie. Un peu farfelu, non ?

Ce que j’en pense ? De mon côté, j’adore la psychologie et suis de nature curieuse. Je ne ferme donc pas la porte et m’y intéresse de plus près. Pour moi, le concept est novateur, intéressant… mais irréalisable en l’état. C’est vrai, quoi. On a beau faire passer des tests (goûts, caractère, passif, valeurs) et même aller jusqu’à des expériences sensorielles (choisir la voix qui nous fait craquer, l’odeur qui nous plaît…), il y a une chose qui ne peut être préfabriquée : la « magie » qui opère entre deux personnes ! Je ne parle pas du coup de foudre physique qui peut se produire sur le moment mais bien d’une alchimie très subtile qui se révèle une fois que les deux personnes apprennent ou ont appris à se connaître. Que dire des couples qui ne sont pas mis ensemble immédiatement ? Certains se tombent dans les bras au bout de plusieurs années de relation platonique. Et pour moi, c’est cela qui donne au mariage toute sa valeur, en tant que suite à donner à une base déjà établie. Une relation se construit, c’est un travail de longue haleine fondé sur la découverte de l’autre puis sur la confiance et la stabilité qui s’instaure d’elle-même. Il faut du temps.

Quel dommage ! Je pense qu’il faudrait gratter un peu le concept, non ? Je suis sûre que si tu es en couple, tu te demandes actuellement quel peut bien être ton pourcentage de compatibilité avec ta moitié. Parce qu’il y a des choses sensées qui sont mises en lumière par les psychologues. Cela nous parle. Points communs, complémentarité, attitudes déterminées par nos bagages amoureux…

Mais marier deux personnes sans qu’elles ne se soient jamais vues…non, je n’y crois pas. On a beau donner nos goûts sur le papier en termes de physique et d’atomes crochus, les tests ne peuvent être complets. Personne d’autre que nous-même ne peut choisir ou deviner qui nous plaira réellement : tu n’es pas d’accord ? C’est plus complexe que ce qui nous est proposé. Parfois, de simples éléments changent la donne et nos idéaux. Waouh, qu’il est beau…Mais la manière qu’il a de se tenir, de parler, de sourire, de rire…Je ne sais pas. Quelque chose ne va pas. Tous ces petits éléments qui peuvent faire chavirer un coeur ou au contraire faire office de répulseur : qui peut l’anticiper ?
J’aurais tellement aimé voir des taux de compatibilité sur des couples existants et qui durent. J’aurais trouvé cela amusant dans un premier temps. J’aurais également voulu en savoir plus sur ces fameux tests.

Choisir une seule personne parmi tout un panel de candidats (sachant que le panel est restreint à des candidatures), c’est risqué. Tu découvres ton mari à la mairie ! Pile ou face. Je pencherais plutôt pour une première sélection en rapprochant plusieurs profils grâce à ces recherches psychologiques (comme sur des sites de rencontres). On soumettrait ensuite les choix aux candidats via des photos, on proposerait des interactions. Oui, oui, je sais, le but de l’aventure, c’est aussi de creuser au-delà du physique. Mais bon, l’attirance, c’est quand même la base quoi qu’on en dise.

Il semble que certains candidats de l’émission se soient mis ensemble après sa diffusion alors qu’ils n’avaient absolument pas été choisis par les psychologues pour s’unir à la mairie. Cela signifie que les experts sont passés à côté de personnes qui se correspondent.

Lorsque l’on analyse les réactions de certains « couples » après la mairie, on se rend compte dans la minute que ça ne fonctionnera pas. Pourquoi leur infliger cela ? Il aurait fallu organiser un simple échange en amont pour qu’ils réalisent par eux-mêmes leur incompatibilité. Quand certains ont un coup de foudre, des disputes jaillissent quelques jours après sur des sujets sensibles qui auraient dû être abordés plus tôt.
Pour moi, l’émission force le coup du sort au point que… plus rien n’est « naturel ». On ne laisse pas le temps aux gens de se découvrir par eux-mêmes. C’est le problème de la télé et du buzz qui importe plus que la raison d’être de l’émission. Une sorte de voyeurisme qui fait peut-être plus de mal que de bien. Les candidats veulent-ils trouver l’amour ou passer à la télé ? Les caméras ne modifient-elles pas les comportements qui devraient rester intimes ?
Par ailleurs, les personnes se connaissent-elles elles-mêmes ? On base les résultats sur ce que l’individu va choisir à travers des tests alors que la réalité est tellement plus complexe sous certains angles…La personne va cocher des cases en pensant faire partie d’une catégorie et en pensant savoir ce qu’elle attend vraiment de sa future moitié. Et si une partie de ces choix était faussée ? La vie nous fait de telles surprises qu’on est parfois étonné soi-même du « profil » qui partage notre quotidien et qui se révèle être une véritable âme sœur !

Lorsqu’un couple décide de se séparer au sein de l’émission, on entend le psychologue dire que l’expérience est réussie parce que le candidat a évolué et a appris davantage sur lui-même. Oui, mais à quel prix ?

En somme, la psychologie comme coup de pouce, pourquoi pas ? Mais lui laisser LE choix final, certainement pas (de mon point de vue) !
Tu l’auras compris, pour moi, le mariage est sacré (en rapport avec mes valeurs). Notre choix final nous appartient parce que nous ne sommes pas réduits à des chiffres. Ce ne peut être aussi simple. Par pitié, qu’on nous laisse le naturel et le suspense des rencontres qui nous rappellent si bien notre Humanité !

Bon, je vais quand même regarder le reste des épisodes. Sait-on jamais !

Et toi, que penses-tu d’une compatibilité amoureuse par la science ? Curieuse ?